What the Pharmaceutical Industry Can Expect From 2021

2020 fut une année pleine d'incertitudes et de restrictions, avec une évolution rapide des conditions. L'industrie pharmaceutique a concentré ses efforts dans la recherche de vaccins contre la COVID-19. Cependant, même si des vaccins sont désormais disponibles, l'industrie pharmaceutique va être confrontée à de  nouveaux défis en 2021 : les entreprises pharmaceutiques et les pays du monde entier doivent collaborer pour se préparer à la plus importante initiative mondiale simultanée pour la santé de tous les temps.

Des campagnes de vaccination anti-COVID-19 sont en cours dans le monde entier, mais les quantités de doses disponibles sont encore trop faibles. Ces campagnes de vaccination reposent sur des efforts logistiques de grande ampleur : les gouvernements doivent élaborer des plans de livraison afin de calculer le nombre de doses de vaccins nécessaires et déterminer leurs modalités de distribution. Les autres décisions à prendre sont les suivantes : quel(s) vaccin(s) recevrons-nous ? (En particulier si plusieurs vaccins sont disponibles.) Où et quand la population peut-elle être vaccinée ? Quelles sont les mesures nécessaires à mettre en œuvre pour fournir des informations concernant la vaccination et, si nécessaire, apaiser les craintes de la population ?

Le déploiement des vaccins contre la COVID-19 se déroule plus lentement que prévu. C'est la raison pour laquelle les experts prévoient que nous devons encore patienter quelque temps avant que tout le monde ait accès aux vaccins. Dans de nombreux pays, les professionnels de la santé tels que les médecins, les infirmières ou les techniciens de laboratoire et les résidents et le personnel des maisons de retraite sont les premiers à se faire vacciner, suivis des travailleurs des secteurs essentiels qui sont en contact avec le public, les personnes âgées et les individus souffrant de problèmes de santé.

La pandémie va-t-elle redorer le blason des grandes entreprises pharmaceutiques ?

En 2019, l'un des articles de presse les plus partagés faisait état du désamour du public américain envers son industrie pharmaceutique. Pendant cette période, l'industrie pharmaceutique a atteint un record d'impopularité aux États-Unis. Cette perception négative du public a été soulignée dans un rapport Gallup de septembre 2019, citant les coûts élevés des médicaments et le rôle de l'industrie dans les crises liées aux opioïdes aux États-Unis comme autant de raisons de la mauvaise réputation des grandes entreprises pharmaceutiques auprès du public. Cependant, les laboratoires des sciences de la vie et les sociétés pharmaceutiques se sont retrouvés sous les feux de la rampe en raison de la pandémie de coronavirus. Ils ont ainsi été sollicités par les gouvernements et les populations afin de développer des vaccins et des traitements. Il s'agit d'une excellente occasion pour les entreprises des sciences de la vie de rappeler à chacun leur vocation initiale.

L'importance des collaborations

La pandémie a également montré une fois de plus l'importance des collaborations dans le secteur pharmaceutique. Le fait que les vaccins anti-COVID-19 aient été développés et approuvés selon des procédures accélérées peut être attribué à une étroite collaboration entre les entreprises pharmaceutiques et les autorités de réglementation. Le dialogue ouvert précoce entre les entités impliquées a ouvert la voie au développement de vaccins à un rythme rapide et doit être considéré comme un exemple de réussite exceptionnelle.

L'avenir de la production pharmaceutique

De nombreuses sociétés pharmaceutiques en Europe s'approvisionnent en matières premières en Asie ou y fabriquent même entièrement leurs médicaments. Cependant, le temps de la production de médicaments à moindre coût en Asie par rapport à une fabrication dans les pays d'origine pourrait bientôt être révolu. Au cours de la pandémie, la nécessité de sécuriser les chaînes d'approvisionnement et la dépendance de l'industrie pharmaceutique européenne envers l'Asie ont été mises en lumière. Les restrictions et les goulots d'étranglement peuvent ainsi mettre en péril les chaînes d'approvisionnement de matières premières. Dans de nombreux pays, des pénuries de certains médicaments ont été observées en raison de problèmes d'approvisionnement et de retards dus aux mesures prises pour lutter contre la pandémie. Pour relever ces défis, les sociétés pharmaceutiques doivent relocaliser la production de leurs médicaments et ne plus dépendre d'un seul pays ou d'une seule région.

 

Pour en savoir plus :

https://www.strategyand.pwc.com/uk/en/reports/strategy-where-next-for-pharma.pdf

https://www.mckinsey.com/industries/public-and-social-sector/our-insights/the-covid-19-vaccines-are-here-what-comes-next