How to Avoid Errors in Packaging and Labeling During Pharma Product Launches

Plusieurs années sont nécessaires pour réussir le lancement d'un produit dans l'industrie pharmaceutique. Si la recherche et le développement jouent le rôle le plus important, le conditionnement et l'étiquetage doivent également être pris en compte dès le départ. Les erreurs qui se produisent en raison d'un conditionnement ou d'un étiquetage incorrect sont non seulement très coûteuses, mais leur résolution peut également nécessiter beaucoup de temps.

De manière générale, le conditionnement remplit trois fonctions principales, en jouant un rôle crucial sur le plan de la sécurité, de la logistique et du marketing. Lorsque des erreurs sont commises au niveau du conditionnement physique, celles-ci peuvent souvent représenter un risque létal. La prévention des erreurs à ce stade est aussi essentielle que la prévention des erreurs dans les processus de développement des médicaments. Une panne de l'équipement, des composants dysfonctionnels ou une infiltration d'encre à travers l'emballage dans le produit ne sont que quelques exemples d'erreurs possibles.

Les erreurs d'étiquetage doivent également être évitées. Celles-ci peuvent survenir à tout moment et dans n'importe quel secteur : des textes mal orthographiés, des noms de produits inappropriés, des traductions ou des polices incorrectes en sont quelques exemples. Un autre problème potentiel peut se présenter dans le cas où le rapport entre la taille du nom commercial et celle du nom générique ne correspond pas aux exigences des agences de réglementation. L'omission d'informations spécifiques au pays telles que les avertissements requis est une autre erreur d'étiquetage courante. Dans certains cas, l'entreprise pharmaceutique n'est pas à l'origine des erreurs. Les fournisseurs prennent part au lancement lorsqu'il est question des illustrations et de l'impression de cartons. Pour garantir un étiquetage sans erreur, les fournisseurs doivent pouvoir imprimer les illustrations telles qu'elles ont été conçues.

La question posée est la suivante : comment éviter ou au moins réduire les erreurs courantes de conditionnement et d'étiquetage ?

La communication est la clé.

Veillez à ce que toutes les parties prenantes principales soient impliquées dans le processus de planification du produit. Pour éviter les erreurs de conditionnement, il est nécessaire de laisser suffisamment de temps pour concevoir un emballage adapté. L'un des principaux défis du processus de fabrication d'un produit pharmaceutique est lié aux différentes présentations d'un même produit. Un blister, par exemple, peut contenir 10 ou 20 comprimés. Une quantité supérieure nécessite un conditionnement différent. Par conséquent, les modifications du produit doivent toujours être communiquées en temps opportun afin qu'elles puissent être prises en compte avant qu'il ne soit trop tard : les erreurs peuvent s'avérer coûteuses !

Apprenez de vos erreurs.

Il est nécessaire de tirer les leçons de ses erreurs pour éviter que les échecs ne se reproduisent. La connaissance des difficultés susceptibles de se présenter permet d'identifier les risques potentiels pour les futurs projets. L'évaluation des performances d'un projet est donc une étape nécessaire que vous devez toujours prendre en compte.

Documentation complémentaire :

http://www.pharmaqualityexchange.com/en/documents/document/understanding-medical-device-labeling-regulations-in-the-us-eu-and-china
http://www.pharmaqualityexchange.com/en/documents/document/how-to-make-pharma-codes-readable
https://www.bioprocessonline.com/doc/how-to-successfully-manage-packaging-and-labeling-during-pharma-product-launches-0001