Analyzing Small Samples with Dedicated Lab Techniques

Il peut arriver que les chercheurs doivent analyser de petits échantillons, par exemple lorsque la matière est dangereuse, rare ou onéreuse. Il est essentiel d'obtenir des résultats précis du premier coup, car il peut ne pas être possible de répéter l'analyse. L'utilisation d'une microélectrode de pH permet de réduire la manipulation de l'échantillon, source connue d'erreur de mesure.

Dans la recherche en sciences de la vie, il est souvent nécessaire de mesurer le pH d'échantillons de faible volume. Ces échantillons sont généralement synonymes d'expériences coûteuses et leur manipulation présente le risque d'introduire des erreurs dans les résultats. En utilisant la bonne électrode de pH et en appliquant la bonne technique de mesure, il est possible de limiter la manipulation de l'échantillon pour obtenir des résultats précis.

Dans cette note d'application, nous expliquons les difficultés liées à la mesure du pH sur des petits échantillons et donnons des conseils pour sélectionner les procédures de mesure et l'électrode adaptées, notamment :

  • mesurer le pH dans des échantillons de faible volume ;
  • mesurer le pH avec des électrodes de surface ;
  • utiliser des électrodes de pH de surface pour éviter la contamination des échantillons ;
  • mesurer la température de l'échantillon.

En suivant ces recommandations, vous pourrez surmonter les obstacles liés à la mesure de petits volumes, afin d'obtenir des résultats précis et répétables.